Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 10:00
...Un peu de biographie..
.
Eva Rachele Grassi ... nomade sur la planète
philosophe-poète inter/média
  surnage et (se) trans-forme ...pour l'instant... à Paris...


Les initiales de son nom forment le mot erg qui désigne les dunes mouvantes et éphémères sculptées par le vent dans le désert du Sahara...
...caractère du nom qui demeure dans ses paroles, ses installations de poésie
...à la fouille illimitée de la parole extrême...

Poète impersonnel à la recherche de l’horizon cosmologique , comme dirait le philosophe et poète Rubina Giorgi, ERG essaie de re-traverser la hiérarchie jusqu’à toucher la Fable, en anxieuse harmonie avec la demande /prière de la conscience ....
Des études philosophiques ( doctorat en 1977 avec une thèse qui a pour titre:"Socialisme et démocratie", où elle s’interroge , entre Marx et Hegel, sur la possibilité d’une "eutopie ecosophique ") à l’activité de consultante psychologue; de la recherche sociologique * au "faire" artistique ... l’ananké qui la soutient est celle d’apprendre à habiter poétiquement le monde...
Ensemble...
...De Ermanno Angelo Senatore, peintre et poète, avec lequel elle imagine l’alliance artistique " Extrême Jonction", sentinelle d’une réalité pas encore et pas toujours perceptible...
...Des artistes, complices des aventures des lab/oratoires: Inter/Prise, Temp(i)o 2000, Arte d’Appartamento, Le Gnac ; en Italie, Grèce, France... engagés à surmonter l’opacité semantique des nouvelles technologies envisageant leurs valeurs non materielles ( en particulier avec les trois festivals d’art électronique :"Semi di Luce"/ Inter-Prise et les deux éditions de " Europa Elettronica"/Université de Naples)...
... De tous les créateurs/résistants à la "finitude", à l’adhésion unilatérale aux ordre en vigueur, aux règles... de Roumanie, Algérie, Sénégal, Suède, Hollande, Allemagne, Espagne, Portugal, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Etats-Unis, Grèce, Italie, France...
Dans des "structures dissipatives" (selon Ilya Prigogine) aussi sous forme de revues: "Post", "Cahiers cyberethnodada", web site, susceptibles d’altérer le système entier et y insinuer des "nouvelles réalités", vers une connaissance qui UNIT...
Pour ces raisons, sous l’influence d’une poussée évolutive et de ce qui en chacun d’entre nous persiste d’un "instinct du ciel" , ERG, avec une parole fragmentaire et une écriture d’effraction, résidu d’une pensée réfractaire , cherche à recueillir, dans les échos de pratiques et savoirs, ce qui transparaît depuis certains éclairs fulgurants qui soulèvent parfois des zones d'ombre imprévisibles…
...Avec les accompagnements poétiques à l’écriture picturale; dans la logique de l'échange symbolique... du Donner soi même, Recevoir la confiance de l'Autre et Rendre une re-constitution , à une niveau de réalité non ordinaire , du Lien ... dilaté d'une conscience cognitive, affective, intuitive... rien qu'un seul d'entre les timbres que la parole peut confier... Parce que ce qui compte véritablement, vient toujours ensuite. En route... Sur la voie d'un exode, d'un faire positif...
...Avec les installations éphémères, traces sans visage, im/personnelles et communes; la graine individuelle d’un esprit universel, la voix d’une volonté plus différenciée et collective...
...Avec les transparences suspendues... en zones d’indétermination et d’indiscernabilité de photos d’installations précédentes, digitalement "détournées", pour ré-actualiser l’instant poétique ; de mots et/ou d' "affects" qui se rencontrent avec des visions électroniques... à la recherche de la clé alchimique... de la matière qui devient Esprit...

Mais surtout essentiellement consciente que, comme le souligne Agamben, l’homme a sur terre un statut poétique qui fait penser
et parler une pensée et une parole partagée par une pluralité de sujets et qui sert de fondement à l'intersubjectivité d'une société, dans laquelle chacun contribue à rendre réelle une potentialité, ERG lutte unissant la culture professionnelle et artistique à la culture du quotidien et du sociale ( Forum sur la désobéissance; Copyleft Attitude... activités diverses de bénévolat et de militance... vers une société de la gratuité, du don...) afin que la poésie, le don le plus originaire , car le don du site liminaire même de l'homme, revient à être la flamme évolutive de la conscience de l’être révélé et manifeste...

*(deuxième doctorat en 1983 avec une thèse qui a pour titre: " Exercices de philosophie électronique "_ le fil d’or qui accompagnera l’aventure de toutes ses actions "collectives" artistiques à venir; sorte de prophétie qui s’auto-réalise _ réflexions sur l’époque d’inter-phase; de la culture mécanique et typographique, codifiée en expériences linéaires et séquentielles, au noeud gordien de l’électronique, qui impose un processus qui va du connu à l’inconnu, où l’artiste peut à nouveau retrouver son propre rôle de chaman , de guetteur d’invisible, et suggérer un sens autre de réalité, dans la vision d’une conscience collective et mythique, avec un usage libéré de l’espace qui contribue à libérer aussi le temps _ "il fuori", le dehors, rien que le premier sanglot depuis le récipient fermé, dans le point le plus vif, presque déjà au delà de l’électronique, où les infinis fragments humains se recomposent dans la spirale de l’Impossible , là où commence une nouvelle histoire ou...La Fable...)

versione italiana

Repost 0
Published by ERG - dans BIOGRAPHIE
commenter cet article